FAOSTAT ouvre gratuitement à tous ses bases de données

D’après le site FAOSTAT

La FAO (Organisation de l’alimentation et l’agriculture des nations unies) a annoncé très récemment que sa base de données internationale FAOSTAT, la plus grande base de données statistique sur l’agriculture et l’alimentation, est désormais en accès libre et gratuit.

Il était déjà possible de télécharger un certain nombre de données gratuitement depuis ce serveur – qui contient plus d’un million de données pour 210 pays et territoires – mais l’accès aux grosses extractions statistiques nécessitaient un abonnement annuel payant.

« Nous fournissons totalement gratuitement cet immense quantité de données », a dit Hafez Ghanem, le directeur général adjoint pour le dévelopement économique et social. « Ces informations constituent un outil important pour la lutte contre la pauvreté, promouvoir un développement durable et éliminer la faim dans le monde. Les économistes, décideurs des pays en développement, où ces outils sont les plus utiles, pourront y accéder et en faire bon usage. »

Ghanem a aussi noté que cette avancée de la FAO pour fournir plus facilement son vaste référentiel faisait suite à une demande issue d’une évaluation externe et indépendante réalisée au sein de l’organisation en 2008.

FAOSTAT est un outil puissant qui peut non seulement être utilisé pour observer où la faim touche le plus les populations, mais aussi pour comprendre pourquoi le problème de la faim se produit, a ajouté Pietro Gennari, le directeur de la division Statistique.  Il est spécifiquement conçu pour assurer un suivi, des analyses et informer, sur les politiques publiques propres au développement rural et à la lutte contre la faim. En ce sens cet outil est unique.

FAOSTAT peut être utilisé pour analyser les marchés internationaux, identifier les secteurs où l’aide peut être mieux ciblée. L’outil intègre des données sur les productions agricoles et agro-alimentaires, l’utilisation des intrants (fertilisants et persticides), les aides internationales, la production forestières et pêches, l’irrigation et l’utilisation de l’eau, les surfaces, la démographie, les marchés, le machinisme, etc.

FAOSTAT peut être consulté en langue anglaise mais aussi française ! Il permet l’organisation des requêtes dans des tableaux et graphiques ou exporter vers Excel. Les données d’origines proviennent des pays et sont standardisées. L’historique des données date de 1961, c’est à dire l’avènement de la Révolution Verte.

Après avoir testé, j’ai trouvé qu’effectivement on pouvait faire un grand nombre de requêtes simplement. Les séries statistiques s’arrêtent souvent pour la France en 2006 ou 2007. Il n’y a donc pas vraiment de possibilité d’usage sur des données très récentes. Les services Statistiques Français qui doivent être les fournisseurs de ces données ne sont donc pas très réactif dans la mise à disposition de ces données (où l’intégration est plus longue du côté FAO). En tout cas, la vision internationale est intéressante en plus de l’historique.

The latest updates from The Food and Agriculture Organization of the United Nations shows that (FAO) is granting free and open access to its central data repository, FAOSTAT, the world’s largest and most comprehensive statistical database on food, agriculture, and hunger, the UN agency announced today.

Previously, it was possible to download without charge a limited amount of information from FAOSTAT – which contains over one million data points covering 210 countries and territories — but access to larger batches of statistics required a paid annual subscription.
We are now providing totally free access to this immense pool of data, said Hafez Ghanem, FAO Assistant Director General for Economic and Social Development. This information is an important tool in the fight to alleviate poverty, promote sustainable development and eliminate hunger. We’re particularly keen on making sure that economists, planners, and policy-makers in the developing world, where that tool is needed most, can get at it and put it to good use.

Ghanem also noted that the move forms part of an ongoing FAO effort to provide easier and more direct access to its vast information assets, an initiative that came out of an independent external evaluation and strategic planning process initiated by FAO’s Members in 2008.

FAOSTAT is a powerful tool that can be used not just to see where hunger occurs, but to drill down and better understand why hunger occurs — and what might be done to combat it, added Pietro Gennari, FAO Statistics Division Director. It’s especially designed to support monitoring, analysis and informed, evidence-based policy-making specifically related to rural and agricultural development and hunger reduction, the only tool of its kind.”

In addition to aiding development planning, the information contained in FAOSTAT gives developing countries the intelligence they need in order to participate in and benefit from international trade in an effective and competitive manner. Donor countries can also use it to identify specific sectors where aid might be most effectively targeted. FAOSTAT includes data on agricultural and food production, usage of fertilizers and pesticides, food aid shipments, food balance sheets, forestry and fisheries production, irrigation and water use, land use, population trends, trade in agricultural products, the use of agricultural machinery, and more.

FAOSTAT can be consulted using English, French or Spanish and allows users to select and organize the statistical information into tables and charts according to their needs and to download it in Excel format. The original statistic data is supplied by individual countries and regional development organizations in standardized formats. Records go back to 1961, the dawn of the Green Revolution. This reservoir of knowledge is already being used by economists, planners and national development authorities, donor agencies, international aid organizations, other UN agencies, NGOs, academic researchers, investors – and farmers.

Current subscribers who will now have free access to FAOSTAT include international news agencies, development institutions, universities, government ministries and international organizations.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :