La culture du riz c’est aussi de l’art

Le rice paddy art

Au Japon, dans le village de Inakadate, depuis bientôt 20 ans, une curieuse manie prend les riziculteurs. Ils se mettent chaque année à « peindre » dans leurs rizières des personnages ou des scènes géantes sans utiliser le moindre pinceau ou pot de peinture. Ils ont selectionné des variétés de couleurs différentes (6 au total allant du vert en passant par le jaune jusqu’au pourpre) qu’ils utilisent comme du fil sur un canevas conçu par un programme informatique pour respecter les perspectives. L’article du Times précise l’origine de cette idée née en 1993 pour attirer les touristes. Opération réussie puisque l’année dernière 170 000 touristes se sont pressés vers ce petit village quasiment inconnu il y a vingt ans pour observer les grandes oeuvres végétales depuis des plateformes surelevées dédiées à la contemplation.

Vous pouvez découvrir un petit florilège ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :